Apres 10 mois sur la route, c’est avec 10000km au compteur que nous entrons en ThaĂŻlande.

Nous avons roulé 200 jours en faisant en moyenne 50km/jour, et avons passé 110 jours sans les vélos.

C’est l’heure du bilan.

Bilan après 10 mois et 10000km

HEBERGEMENTS

Jusqu’en Turquie nous dormions en moyenne 30% en tente, 30% à l’hotel et 30% chez des warmshower ou couchsurfing

En Géorgie et Arménie, l’accueil des locaux couplé à l’absence d’internet, nous a poussé à toquer aux portes des fermes quasiment tous les soirs.

En Iran, nous avons utilisé la plupart du temps couchsurfing et warmshower. Dans ce pays, ces sites internet de partage fonctionnent mieux qu’en Europe.

Au Tadjikistan et Kirgistan, nous sommes pris par le froid. Notre Ă©quipement lĂ©ger n’est plus adaptĂ© au camping Ă  plus de 3000m d’altitude. Nous utilisons principalement les homestays. Les locaux louent une chambre de leur maison et proposent gĂ©nĂ©ralement un diner. Le prix n’est jamais très clair (de 5 Ă  10 euros par personne), le confort rudimentaire (ni wc, ni douche, ni chauffage, et pas d’internet bien sĂ»r)

Au Kazakstan nous faisons une longue pause pour reprendre des forces. Nous sommes accueillis plusieurs semaines par des expats anglosaxons: un couple sud africains, ainsi qu’un pilote de ligne (copilote A321) australien .

Les chinois ont peur de nous accueillir. L’internet Ă©tant censurĂ©, couchsurfing et warmshower fonctionnent mal. Nous nous replions sur les hotels nombreux et très bon marchĂ©. Cette solution rĂ©duit le contact avec les locaux. Cela, couplĂ© Ă  la barrière de la langue devient pesant après 50 jours! Le Vietnam reste Ă  l’image de la Chine, mĂŞme si les Ă©changes sont plus aisĂ©s.

Au Laos, il fait beau et de plus en plus chaud. Nous ressortons la tente que nous plantons dans les temples. Le contact avec les moines boudhistes est à la fois naturel (pas de relation commerciale), enrichissant et agréable. Ce pays nous permet vraiment de renouer le contact avec les locaux...nous retrouvons le voyage tel qu’on l’aime!

DEPENSES TOTALES (pour 2 sur 10 mois)

Vie quotidienne.................................... 5400 euros (approx 9 euros/jour/pers)

Assurance rapatriement......................900 euros ( par an)

Equipements supplémentaires...........1500 euros

Vols.......................................................1600 euros

Visas.....................................................700 euros

Frais bancaires et telecom..................300 euros

MONTANT TOTAL................................10400 euros (approx 16.7 euros/jour/pers).

Bilan après 10 mois et 10000km

MAINTENANCE

Après 5 périples passés de chacun 1000km (Grenoble-Dubrovnik 2011, Antalya-Patras 2012, Catalunya 2013, Aragon 2014, Camino de Santiago 2014) nos simples VTC (Decathlon et Giant) des 90’s se font vieux!

Nous les maintenons en état de marche pour arriver dans 7 mois sur le sol néo-zelandais!

TRANSMISSION

Nous procédons à un changement complet de transmission sur les 2 vélos (usure des précédents voyages).

Nous optimisons au passage les éléments:

- nombre de dents

- homogénéisation des pièces sur 2 vélos de constructeurs différents

- réduction du poids des équipements de rechange embarqués

Nous passons sur des chaussures autobloquantes et gagnons 10% de "purée"dans les montées

CHAINES

Nous changeons de chaine tous les 2500km. Ça parait tôt, mais chargés comme nous sommes, la transmission est soumise à d’importants efforts.

Une chaine qui s’allonge viendra ronger les pignons de cassette puis du pédalier ce qui est plus coûteux à remplacer!

Nous utilisons une jauge nous permettant de détecter l’allongement critique de la chaine.

NETTOYAGE

Nous lavons la transmission une fois toutes les 2 semaines en moyenne (quand les routes sont propres). Karsher...brosse à dent + essence...lubrification....et c’est repartit.

CREVAISONS

Le gros Louis a crevé 10 fois (surtout à l’arrière) , Nat 2 fois.

Le gonflage à la pression max de nos pneus (VTC 28 pouces) est crucial. Il en va de même de la qualité des chambres à air qui doivent y resister (Schawlbe....ou Michelin pour les patriotes!)

A noter que d’autres cyclo semblent avoir moins de problèmes de pression avec des pneus larges (VTT 26 pouces) mais théoriquement plus de frottements sur route et donc moins d’efficacité de roulement.

Nous explosons chacun un pneu arrière sur route mauvaise. Le choix de nos pneus (Schwalbe Marathon A FLANCS SOUPLES) s’avère mauvais...désormais nous prenons systematiquement des pneus (pas forcément schwalbe d’ailleurs) à flancs rigides.

JANTES

Nous sommes très satisfaits de nos Mavic A319 à 36 rayons.

10000km, pas de voilage, aucune rupture de rayons....c’est cher mais ça tient!

FREINS

Nous avons changé à 3 reprises tous nos patins.

Pour le coup, nous ne transportons plus que la partie friction du patin et réutilisons les supports (gain de poids).

Bilan après 10 mois et 10000km

MASSE EMBARQUEE

Les montagnes d’Asie centrale et leur dĂ©nivĂ©lĂ©s nous forcent Ă  rĂ©duire nos bagages.

Au départ nous avions 20kg chacun. Après 10 mois:

Nat n’est plus qu’à 15 kg de bagages (sur une masse totale déplacée de 90kg).

Louis emporte toujours 20 kg de bagages (sur une masse totale déplacée de 110kg).

Nat abandonne en cours de route ses 2 sacoches avant, et Louis un gros sac Ă  l’arrière.

CYCLOTOURISTES RENCONTRÉS

UNE GRANDE FAMILLE

Nous avons rencontrĂ© une cinquantaine de cyclos AU LONG COURS en 10 mois.

A chaque fois c’est l’occasion de s’arrêter discuter, boire un café, voir rouler ensemble 1 ou plusieurs jours.

Lorqu’on est amenĂ© Ă  rouler plusieurs jours, il est intĂ©ressant de noter qu’au delĂ  de la personnalitĂ©, le budget journalier devient un critère important. Certains ne voyagent avec rien en mangeant des nuddels matin-midi-soir, d’autres avec plus de moyens!

C’est un petit monde où les routes se croisent et se recroisent parfois au hasard dans des pays différents.

ORIGINES DES CYCLOS (sur notre itinéraire)

Approximativement:

50% de francophones (principalement Français puis Suisses et Belges)

30% d’anglophones (principalement UK, Australie et NZ)

10% d’allemands

10% restant (hollandais, suédois, japonais, russes, asiatiques)

Bilan après 10 mois et 10000km
Retour Ă  l'accueil