Nous restons plusieurs jours chez Ning, une amie de la famille de Nat. Nous sommes accueillis comme de rois et goûtons de nombreux plats thaïlandais. Cet environnement familial nous repose. On se sent comme chez nous! Ning nous fait même visiter la salle du scanner de l’hopital central. Nous rencontrons également Nid, docteur en radiologie avec qui nous passons de bons moments. Nous faisons une petite surprise à Ning le jour de ses 50 ans... un grand moment quand même!

Ning, sa nièce et Nid
Ning, sa nièce et Nid
Ning, sa nièce et Nid
Ning, sa nièce et Nid

Ning, sa nièce et Nid

Nous effectuons un aller retour à Bangkok sur 2 jours afin de réaliser les démarches pour obtenir le visa Birman. Nous tentons de visiter la capitale : en prenant le skytrain (metro aérien permettant de voir un peu de paysage), un bateau sur le fleuve, puis en se dirigeant vers des lieux touristiques. La foule, le bruit, le trafic nous répulsent. Finalement nous repartons de la capitale aussi vite que nous sommes arrivés! De retour à Saraburi nous nous offrons notre premier massage thailandais. 5 euros..1 heure...assez loin du concept "massage en douceur", mais tout de même plaisant!

Crazy Bangkok
Crazy Bangkok
Crazy Bangkok
Crazy Bangkok
Crazy Bangkok
Crazy Bangkok
Crazy Bangkok
Crazy Bangkok

Crazy Bangkok

Joli triporteur thermique

Semaine 44 & 45 (thailande)
Semaine 44 & 45 (thailande)

Après quelques jours très agréables chez Ning, nous prenons un cap Nord pour rejoindre la Birmanie. Nous traversons la ville de Lopburi. A un carrefour principal notre regard s’arrête sur un temple. En regardant mieux nous observons des singes...1 2 3, des dizaines, puis des centaines de macaques. En continuant la route nous tombons sur la fondation des singes de Lopburi.

Nous apprendrons que la ville nourrit volontairement des centaines de macaques de rue afin d’attirer plus de touristes dans ses quelques temples. Tous les moyens semblent bons...

En attendant, on s’est bien marrés en voyant tous ces jeunes macaques sauter sur les lignes électriques!

Lopburi et ses temples à singes.
Lopburi et ses temples à singes.
Lopburi et ses temples à singes.
Lopburi et ses temples à singes.
Lopburi et ses temples à singes.
Lopburi et ses temples à singes.
Lopburi et ses temples à singes.

Lopburi et ses temples à singes.

Nous continuons notre route en choisissant de petits itinéraires car les routes thai sont réputées dangereuses (on nous a parlé de plusieurs accidents mortels de cyclovoyageurs en Thaïlande). Nous suivons des cours d’eau et voyons beaucoup d’oiseaux. C’est très sympathique.

En fin d’après midi, nous débarquons sur une grande route très empruntée. Ne voulant pas prendre de risques, nous finissons la journée en autostop dans la benne d’un pick-up (pas sans risques non plus, mais jugé plus sûr!). Twist nous prend en stop. Plus tard il nous explique avec un grand sourire qu’il a fait 40km de détour juste pour nous... puis repart! Nous sommes impressionnés par la gentillesse des thailandais.

Nous plantons la tente dans une station de police.

Twist et sa petite famille
Twist et sa petite famille

Twist et sa petite famille

Semaine 44 & 45 (thailande)
Semaine 44 & 45 (thailande)
Semaine 44 & 45 (thailande)

Au déjeuner les policiers nous payent un bon café et nous offrent des bananes. Ils sont super relax avec leur tatannes, short et leur vieux pick-up Mitsubichi à girophare.

Policiers thailandais

Policiers thailandais

Nous continuons plein nord sur une soixantaine de kilomètres puis terminons l’étape les cheveux aux vent...encore une fois dans la benne d’un pick-up.

Alors que nous faisions du stop des familles se sont arretés, elles n’allaient pas dans la même direction, mais décidées à nous aider, elles se joignent à nous pour arrêter les voitures! En 15min nous étions une dizaine, y compris un agent de la police. Bref, le stop en Thailande c’est facile!

Sur la route nous voyons les paysans allumer de grands feux afin de brûler les résidus de cannes à sucre et autres vegetaux.

Semaine 44 & 45 (thailande)
Semaine 44 & 45 (thailande)

Nous sommes accueillis par Christian. Il est charpentier sur l’île de Jersey où il a grandit. Il vit les mois d’hiver en thailande et travaille sur son île le reste de l’année. Lui et sa famille thai nous accueille chaleureusement. Il nous emmene avec son pick-up jusqu’à la prochaine ville!

Chris et Tip
Chris et Tip

Chris et Tip

Nous arrivons donc à Phitsanulok. A partir de cette ville nous prenons de nouveau un cap ouest pour rejoindre la frontière Birmane à 250km. Là nous sommes accueillis par Mai et son frère qui tiennent un resto enville.

Mai
Mai

Mai

A Sukothai, nous visitons l’ancienne capitale et ses temples. Puis nous sommes accueillis par Pisut dans sa plantation de bois de teck où il travaille comme garde forestier.

A Sukothai, nous visitons l’ancienne capitale et ses temples. Puis nous sommes accueillis par Pisut dans sa plantation de bois de teck où il travaille comme garde forestier.

A Tak, nous sommes accueillis par un chirurgien à la retraite: docteur Liou

A Tak, nous sommes accueillis par un chirurgien à la retraite: docteur Liou

A Mae sot nous sommes acceuillis par Pam enseignante Ă  la retraite.

Retour Ă  l'accueil