Fuyant la côte sud ouest bondée (côté océan indien) nous traversons de part en part la thailande et nous nous retrouvons à Chumpon. Nous traversons un parc national très escarpé. Aux heures les plus chaudes un pick up accepte de nous donner un coup de pouce. Nous retrouvons le golfe de thailande (côté pacifique donc) en fin de journée.

Soleil au zénith, 13h,  allongés dans la benne d’un pick up en vélo-stop...protections solaires maximales (ça fait longtemps qu’on a terminé le pot de crème solaire)
Soleil au zénith, 13h,  allongés dans la benne d’un pick up en vélo-stop...protections solaires maximales (ça fait longtemps qu’on a terminé le pot de crème solaire)

Soleil au zénith, 13h, allongés dans la benne d’un pick up en vélo-stop...protections solaires maximales (ça fait longtemps qu’on a terminé le pot de crème solaire)

Une famille accepte de nous accueillir et nous plantons la tente dans leur jardin. Nous retrouvons la proximité des locaux et la possibilité de planter la tente où l’on veut quand on veut. Ils nous offrent un bon repas (riz bleu, viande, etc...) et même un seau à glace avec de l’eau fraiche.

Les thailandais nous accueuillent à bras ouverts...sans crainte de représailles de la police contrairement à leurs homologues birmans
Les thailandais nous accueuillent à bras ouverts...sans crainte de représailles de la police contrairement à leurs homologues birmans
Les thailandais nous accueuillent à bras ouverts...sans crainte de représailles de la police contrairement à leurs homologues birmans
Les thailandais nous accueuillent à bras ouverts...sans crainte de représailles de la police contrairement à leurs homologues birmans

Les thailandais nous accueuillent à bras ouverts...sans crainte de représailles de la police contrairement à leurs homologues birmans

Nous enchainons plusieurs journées très agréables le long des plages desertées et bordées de cocottiers. Nous parvenons à décrocher les cocos et les ouvrir avec les moyens du bord (non nous n’avons pas de machette dans nos sacoches...trop lourd!)

Finalement c’est plus simple quand on est équipé
Finalement c’est plus simple quand on est équipé

Finalement c’est plus simple quand on est équipé

Semaine 50 (thailande)
Semaine 50 (thailande)
Semaine 50 (thailande)
Semaine 50 (thailande)
Semaine 50 (thailande)

Un matin à la fraiche nous rencontrons à contresens un couple de confrères hollandais...les 60ème depuis le début du voyage! Eux sont sextagénaires et jeunes retraités. Ils ont des vélos de compétition et se voient bien passer leur retraite sur une base 6 mois en europe, 6 mois à vélo.

Certe un vélo reste un vélo....la preuve nous avons pu venir jusqu’ici avec nos vieilles montures.

Mais quand même...on peut dire que les vélos de ces hollandais sont des bijoux...système rohloff, transmission par courroie, dynamo, chargeur USB intégré, GPS garmin (même si notre application Maps Me est plus friendly), etc...

Plus de cassette, plus de chaine, plus d’entretien....on peut même rouler dans le sable! C’est la BMW à cardan du vélo!
Plus de cassette, plus de chaine, plus d’entretien....on peut même rouler dans le sable! C’est la BMW à cardan du vélo!
Plus de cassette, plus de chaine, plus d’entretien....on peut même rouler dans le sable! C’est la BMW à cardan du vélo!

Plus de cassette, plus de chaine, plus d’entretien....on peut même rouler dans le sable! C’est la BMW à cardan du vélo!

Nous campons sur les plages, géneralement à proximité d’une habitation où on nous propose de l’eau et une douche.

Réveil sur la plage à 5h30
Réveil sur la plage à 5h30
Réveil sur la plage à 5h30

Réveil sur la plage à 5h30

Une jeune thai très sympa nous invite à 7h du matin chez elle et nous cuisine un bon petit dej! Poulet, soupe, riz, omelette, bananne... Avec tout ça on pédale 60km sans s’arrêter jusqu’à Suratthani!

Petit dej de compet!

Petit dej de compet!

Nous trouvons une chambre pour 5 euros par nuit dans un petit hotel sur le port de Suratthani, capitale du sud de la thailande. Nous restons quelques jours dans cette ville sympathique. Nous dégustons dans les marchés nocturnes notre plat favoris...riz gluant et brochette de porc...ça c’est top.

Heureuse rencontre..

Heureuse rencontre..

Nous sommes aux portes des îles koh Samui etc...fameuses pour leur plages bondées et leur "full moon party" grandes beuveries et plus si affinités. Chaque soir nous voyons des cargaisons de jeunes backpackers européens embarquer à bord du ferry de nuit. Il faut dire que la prochaine full moon c’est dans 3 jours!

Pendant ce temps la sur le port les paris sportifs vont bon train. Un kiosque abritant une vieille télé grésillante rassemble plusieurs dizaines d’hommes venus observer les matchs de boxe thai qui s’enchainent en direct de Bangkok. Au moindre moindre coup, signe de fatigue, revirement de situation les hommes hurlent leur nouvelle mise!

Nous tirons donc un trait sur les îles, quittons la côte et prenons un cap plein sud dans les terres. Nous souhaitons traverser les parcs nationaux et privilégier les petites routes agréables à vélo, loin du trafic et des afflux touristiques.

A 6h30 du matin, les campagnes thailandaises encore brumeuses....meilleurs moments de la journée
A 6h30 du matin, les campagnes thailandaises encore brumeuses....meilleurs moments de la journée

A 6h30 du matin, les campagnes thailandaises encore brumeuses....meilleurs moments de la journée

Sur la route Nat papotte avec un transformer le temps d’une photo! Déjà les thai comprennent mal pourquoi on voyage à vélo, qui plus est sous des températures pareilles....mais là c’est le pompon!

Sur la route Nat papotte avec un transformer le temps d’une photo! Déjà les thai comprennent mal pourquoi on voyage à vélo, qui plus est sous des températures pareilles....mais là c’est le pompon!

Retour Ă  l'accueil