Nombre de jours : 12, Nombre de KM parcourus: 540KM, Jours de repos : 1

Nombre de jours : 12, Nombre de KM parcourus: 540KM, Jours de repos : 1

Semaine 1 ( Italie, Slovénie)

Apr√®s une derni√®re soiree avec nos mamans, nous prenons un vol direction Venise. A l'a√©roport, nous remontons nos v√©los et rejoignons San Dona Di Piave. Nous sommes euphoriques, pour la premiere nuit du voyage nous sommes invit√©s par Beppe, un italien apprenti trader. Nous arrivons de nuit, et d√©gustons une d√©licieuse pizza avec notre h√īte. Le voyage commence bien!

Le Lendemain nous allons chez Riccardo. Un psychologue pour entrepreneurs chez qui nous rencontrons David, un cyclotouriste qui va √† Istanbul.

Il fait froid, nous ne pouvons pas encore dormir en tente. C'est la premiere fois que nous utilisons les sites de partage Couchsurfing et Warmshower. Nous sommes conquis. En plus de dormir au chaud nous √©changeons avec des personnes que nous n'aurions pas eu la chance de rencontrer autrement.

Les canaux venitiens sont plats, l'architecture est compos√©e de grosses b√Ętisses en pierres qui nous font penser au sud  de la France. Nous ne sommes pas trop d√©pays√©s. Ce sont des √©tapes parfaites pour se mettre en jambes. Nous rejoignons rapidement la Slov√©nie.

St Dona Di Piave, Giuseppe

St Dona Di Piave, Giuseppe

Plaines vénitiennes.

Plaines vénitiennes.

Premier test concluant du réchaud double combustion à bois fait maison en tube de cheminée inox (1L d'eau à ébullition en 5 min)

Premier test concluant du réchaud double combustion à bois fait maison en tube de cheminée inox (1L d'eau à ébullition en 5 min)

Latisana accueillis par Riccardo et sa famille. Rencontre de David.

Latisana accueillis par Riccardo et sa famille. Rencontre de David.

Semaine 1 ( Italie, Slovénie)

En Slov√©nie nous sommes accueillis par Darja, une prof et sa famille. Nous sommes surpris par le bon niveau d'anglais des Slov√®nes. Que ce soit dans cette famille ou en demandant notre chemin, tout le monde parle anglais. Darja nous explique que la Slovenie est un pays trop petit pour √™tre autonome, et les jeunes diplom√©s partent travailler √† l'etranger. Son fils, lui, va passer le concours de la police.

Darja est passionn√©e d'histoire. Avec elle, nous d√©couvrons √©galement une partie du pass√© de la Yougoslavie. Ce pays, disparu en 1992, a √©t√© la 4√®me puissance mondiale. Nous sommes surpris d'entendre que les gens regrettent le communisme et le dirigeant Tito. Darja temp√®re, en nous citant les restrictions de libert√©, les √©x√©cutions et les enfermements arbitraires de l'√©poque.

Mais, √©tant sur une zone frontali√®re, les habitants ne manquaient de rien. Ils avaient un pass pour aller faire des courses en Italie. Les slov√®nes nous d√©crivent un communisme doux, une soci√©t√© plus juste, o√Ļ chacun avait une maison, un travail, vivait simplement mais pouvait aller en vacances. Cette nostalgie est si forte que le long des routes nous voyons souvent des inscriptions NOS TITO et des √©toiles rouges, sur les murs ou les montagnes.

Branik, petit dej avec le fils de Darja

Branik, petit dej avec le fils de Darja

Premi√®re panne m√©canique apr√®s 5 jours de voyage! Un cable de frein se casse. Un papi cycliste nous aide a en retrouver un. Pas de chance, c'est jour f√©ri√© en Slov√©nie. Pas de probl√®me, nous sommes en Union Europ√©enne. Nous passons et repassons la fronti√®re Italienne et Slov√®ne.Nous utilisons des tunnels am√©nag√©s pour les pi√©tons et les cyclistes entre les deux pays. Le papi se rappelle d'un magasin pr√®s d'une adresse qu'il connait... un sex shop!

Le cable r√©par√© nous essuyons une grosse averse, et nous prenons le train jusqu'√† Tolmin. L√† nous louons une petite maison o√Ļ nous utilisons le po√™le √† bois. Quel bonheur !

Il nous faut prendre des forces, demain nous continuons une longue ascension le long de la rivi√®re Soca. Nous pr√©voyons une centaine de km. La propri√©taire essaie de nous dissuader. √áa monte bien trop, et la m√©t√©o annonce 0 degr√© au point culminant. Nous ne prenons pas ses recommandations au s√©rieux. Nous avons faim de montagne!

Première étape de montagne

Première étape de montagne

Le long de la rivière Soca

Le long de la rivière Soca

Rivière Soca

Rivière Soca

Le paysage est superbe, nous montons progressivement en suivant la rivi√®re bleue claire. Nous voyons beaucoup de poissons et nous nous imaginons avec une canne √† p√™che. Le printemps n'est pas encore arriv√©. Mais les montagnes sont d√©j√† tr√®s belles. Le tourisme vert se d√©veloppe ici. Pistes cyclables, √©cole de kayaks, de nombreux ruchers. Nous nous voyons d√©j√† revenir en √©t√©.

Apr√®s 50km de mont√©e entre 2 et 5%, le plus dur nous attend. Nous voil√† devant un panneau qui nous sort de nos r√™veries :  9 km √† 14% pour arriver au col de Vrsic (1600m d'altitude).

Nous passons 3 heures interminables. Nous devons pousser les v√©los. Nous sommes trop charg√©s et nous ne sommes pas pr√©par√©s physiquement. Notre solidarit√© et notre mental sont mis √† l'√©preuve. Nous comptons un √† un les virages qui nous s√©parent du sommet. Au trois-quarts de notre mont√©e laborieuse, la neige apparait. Au sommet, nous sommes acceuillis par un m√®tre de neige de chaque c√īt√© de la route. Le temps est brumeux. Nous ne voyons pas √† 50 m√®tres. Nous nous d√©p√™chons de nous couvrir de tous nos v√™tements et redescendons.

Pour Nathalie la descente est plus dure que la mont√©e. Nous ne sommes pas au bout de nos peines. Il fait nuit, et les virages pav√©s nous secouent dans tous les sens. Un froid humide transperce nos gants. Nath, ne sentant plus ses doigts, en pleure √† chaude larmes. √áa devient compliqu√© de freiner. Louis a une solution : 2 paires de chaussettes en plus, et les mains de Nath sont prot√©g√©es jusqu'√† l'arriv√©e a Kranjsk Gora.

 

Apr√®s 45 min de descente difficile, nous nous engouffrons dans le premier h√ītel venu, un 4 √©toiles ! Impossible de payer les 100euros pour une nuit. Nous commen√ßons √† n√©gocier. Les sensations reviennent dans les doigts de Nath. C'est douloureux mais rassurant ! Finalement le patron de l'h√ītel vient nous voir. Il nous fait une offre 70 euros pour la chambre, mais aussi le repas du soir et petit-dejeuner pour deux, ainsi que l'acc√®s au jacuzzi/Sauna. Ce n'est pas tous les jours qu'il re√ßoit des cyclos voyageurs...Surtout par ces temp√©ratures, nous dit-il en souriant. 

  

 

 
Vrsic, plus haut col de Slovénie.

Vrsic, plus haut col de Slovénie.

Retour à l'accueil